Après ma pension

Vous prenez bientôt votre pension : Comment placer au mieux les capitaux issus de vos différentes pensions complémentaires ?

Introduction

Pendant votre carrière professionnelle, vous avez progressivement accumulé un capital destiné à passer une retraite avec un certain niveau de vie.
Lorsque vous aurez décidé de toucher ces différents capitaux retraite (la plupart du temps à 65 ans), se posera alors la question de savoir comme investir au mieux cette somme pour profiter d'une pension bien méritée.

Comment investir au mieux votre capital pension pour en  tirer la rente extra-légale souhaitée.

PRODUITS D’ASSURANCE Branche 21 ou 23 ?

Actuellement, de nombreuses compagnies d’assurance proposent des produits à rentes destinés à vous procurer un revenu périodique.

3 paramètres à analyser coexistent pour connaître le type de produits qu’il vous faut :

Voulez-vous consommer votre capital retraite ou bien ne vivre que des intérêts du capital?

  • Capital non abandonné ? Vous ne vivez que des intérêts de votre capital retraite en laissant de la sorte vos héritiers toucher le capital lors de votre décès.

  • Capital abandonné ? Vous souhaitez une rente plus importante et donc cette dernière sera issue tant du capital que des intérêts. Au terme que vous aurez défini, il n’y a aura alors plus rien sur le compte.  

Quel est votre horizon de placement ?

  • Viager
  • Entre 8 et 35 ans
  • Moins de 8 ans  (Précompte mobilier de 15% dû sur la rente allouée)

Quelle est votre aversion au risque ?

  • Low risk : Produit de B21 avec taux de base élevé et bonus investi en B21 ou 23
  • Medium risk : Produit  de B21 avec taux de base 0% et bonus investi en B21 ou 23
  • High risk : Produit de B23

Rente indexée ou non ?

Certaines compagnies indexent leur rente pour contrebalancer l’inflation. Il faut en effet toujours enlever du rendement nominal d’un placement  le taux annuel d’inflation. Si vous désirez que votre rente périodique vous accorde un même pouvoir d’achat, il faudra tenir compte de l’inflation !

Transmission successorale grâce au contrat d’assurance-vie :

Si votre souhait est de léguer tout ou partie de vos capitaux retraites à vos héritiers, un contrat d’assurance au nom du donataire pourra être établi suite au don manuel ou par virement bancaire  que vous aurez fait à la personne que vous désirez gratifier.
Cette formule vous permet également de garder un certain contrôle sur votre donation par le biais des clauses de retour conventionnel ou les clauses de charges.