L’assurance Revenu garanti pour l’indépendant

Assurez vos revenus 24h sur 24 !

En tant qu’indépendant, votre plus grand risque est de vous retrouver soudainement en incapacité de travail. Ce scénario équivaut pour vous, en effet, à une perte immédiate de ressources. Ce que vous offre la sécurité sociale est beaucoup trop réduit si vous ne souscrivez pas à une assurance complémentaire : en effet, vous ne recevez rien le premier mois et le plafond est ensuite fixé à environ mille euros bruts par mois (800€ si isolé et 1.200€ bruts si en ménage).

Heureusement, il existe sur le marché l’assurance Revenu garanti. Ce produit neutralise ce risque de perte de revenus et place votre famille à l’abri.

Avantage fiscal :

Vous bénéficiez d’un avantage fiscal sur chaque prime versée. En effet, toutes les primes sont intégralement déductibles en tant que charges professionnelles. Vous diminuez donc votre base imposable en assurant vos revenus !

Comment fonctionne une assurance « revenu garanti » ?

C’est simple : en versant annuellement une prime d’assurance, vous avez la certitude de bénéficier, jusqu’à l’âge désiré, d’une allocation mensuelle confortable qui vous sera bien utile en cas d’incapacité de travail.

La compagnie d’assurance vous octroiera une rente mensuelle si vous subissez une incapacité de travail de minimum 25%. Si votre incapacité de travail est supérieure à 66%, la compagnie vous payera 100% du montant de rente prévu. Le montant du revenu garanti reçu sera toujours proportionnel au degré de l’incapacité de travail ainsi qu’à la durée de celle-ci.

Constituez votre « revenu garanti » sur mesure

Il y a sur le marché autant de revenus garantis possibles qu’il y a de compagnies d’assurances ! Le but sera pour vous de personnaliser votre couverture en fonction de vos besoins.

  • Choisissez le montant de votre revenu garanti
  • Optez pour une rente constante ou indexée ;
  • fixez votre âge terme à  55, 60 ou 65 ans ;
  • Choisissez votre délai de carence  (de 0 à 360 jours)

Pous assurer une rente invalidité de 1000 € par mois, indéxee de 2% (carence 30j)
Isabelle, 35 ans,  devra payer une prime annuelle de 450 €  par an.

Que devez-vous signaler à votre assureur ?

Tout changement de votre activité professionnelle et des sports que vous pratiquez (en amateur ou professionnel) doit être signalé à la compagnie !
Qu’il s’agisse de votre mise à la pension, du chômage ou de la cessation de vos activités, toute modification de votre statut peut avoir des répercussions sur vos garanties.

Que faire au début d’une incapacité de travail?

Le plus rapidement possible (consulter les délais de vos conditions générales), il faut impérativement informer la compagnie d’assurance du début de la période d’incapacité de travail au moyen d’une déclaration d’Incapacité de Travail.
Ce document est indispensable à l’ouverture du dossier et doit être correctement et complètement rempli. Un certificat médical d’incapacité doit également être joint.
Au niveau administratif, il faudra en outre compléter une déclaration de sinistre propre à la compagnie qui vous assure…

PDF Generali (ass gpe)
PDF Generali (ass individuelle)

Et si l’incapacité se prolonge?

Vous transmettez au plus vite à l’assureur une attestation de prolongation avec mention de la durée et du pourcentage de l’incapacité de travail.
Lors de la reprise du travail, nous vous prions d’en informer la compagnie le plus vite possible par écrit, par fax ou e-mail.