La plupart du temps, un décès entraîne de lourdes conséquences financières pour la famille. Comment maintenir son niveau de vie si l’un des conjoints a disparu? Comment continuer à financer la scolarité de vos enfants ? En plus d’une chute brutale des revenus de la famille, des frais importants imprévus s’ajoutent comme les factures d’hôpital, les frais funéraires et les droits de succession.
Pour éviter tous ces soucis qui surviennent dans un moment pénible, nous vous conseillons de souscrire à une assurance décès : la compagnie d’assurances choisie garantira alors le versement d’un capital déterminé que vous aurez choisi aux bénéficiaires que vous aurez désignés.

L’Assurance solde restant dû est une assurance décès à capital dégressif. Vous contractez une assurance solde restant du pour couvrir votre Crédit. Vous avez alors la certitude de bénéficier d’une couverture sur mesure. Le capital assuré diminue en effet à mesure que vous remboursez votre crédit.

Durée:

Votre Assurance solde restant dû suit l’évolution de votre crédit. A l’échéance de votre crédit, le capital assuré équivaut à zéro et votre assurance solde restant dû prend fin.

Aspects fiscaux:

Si l’assurance est conclue par une personne physique, la personne en question peut bénéficier d’une réduction d’impôt dans le cadre de l’épargne à long terme ou de l’épargne-pension, à condition que le preneur d’assurance soit également l’assuré et que le bénéficiaire soit l’époux ou l’épouse ou un parent au deuxième degré.
Si l’assurance est conclue par votre Société (« assurance dirigeant d’entreprise »), les primes peuvent être déduites comme charges professionnelles, à condition que le preneur d’assurance soit également le bénéficiaire (= votre société).

Prime:

La prime que vous versez pour votre couverture décès est calculée en fonction du capital assuré, de votre âge, de votre sexe et de la durée que vous avez choisie.

Capital assuré:

Le capital assuré diminue à mesure que vous remboursez votre crédit. Le capital assuré correspond toujours à votre solde restant dû.

Dans le but de protéger vos proches, vous pouvez vous souscrire à une assurance décès vous permettant de déterminer au préalable le capital que percevra votre bénéficiaire après votre décès. Si par exemple vous vous assurez aujourd’hui pour un montant de 250.000 euros, vous payerez une prime annuelle d’assurance et, si vous décédez subitement, ce capital assuré de 250.000 euros sera versé à vos proches (que vous aurez pris le soin de désigner dans la clause bénéficiaire).

Durée:

Vous déterminez vous-même la durée de votre assurance décès.

Aspects fiscaux:

Si l’assurance est conclue par votre société, les primes peuvent éventuellement être déduites comme charges professionnelles (nous consulter).
Si l’assurance est conclue par une personne physique, la personne en question peut bénéficier d’une réduction d’impôt dans le cadre de l’épargne à long terme ou de l’épargne-pension , à condition que le preneur d’assurance soit également l’assuré et que le bénéficiaire soit l’époux ou l’épouse ou un parent au deuxième degré.

Prime:

La prime que vous versez pour votre couverture décès est calculée en fonction du capital assuré, de votre âge, de votre sexe et de la durée que vous avez choisie.

Capital assuré:

Vous choisissez vous-même le montant destiné à votre (vos) bénéficiaire(s) après votre décès.